ST DENIS RC : site officiel du club de foot de ST DENIS - footeo

Qualification des Bleues

17 septembre 2012 - 13:09

France-Irlande Féminines A

Hautement qualifiées

Les Bleues ont signé un 7ème succès consécutif en éliminatoires et connaissent à présent 4 autres équipes qualifiées pour l'Euro.

Dans la course à la première place qualificative du groupe 4, le suspense aurait pu être anéanti avant même le coup d'envoi de France-Irlande. A 19h00 avait en effet débuté le match Pays de Galles - Ecosse ; à Llanelli, un nul ou une victoire des Galloises, alors en lice pour ravir aux Ecossaises une place de barragistes, auraient assuré la qualification des Tricolores.

Ce fut le cas pendant un temps avec le nul 1-1, mais sur la pelouse du Parc Y Scarlets, où les Bleues avaient signé un succès 4-1 pour le début de leur parcours, un but de Kim Little maintenait l'Ecosse dans la course à la première place en cas de faux pas des Bleues.



De faux pas, il n'y eut pas. Devant les 11.000 spectateurs du stade du Roudourou, Elodie Thomis, lancée dans la profondeur par Wendie Renard plaçait une première banderille en venant lober Emma Byrne d'une balle piquée, huit minutes après le coup d'envoi donné par Francis Smerecki, vêtu du maillot de l'EA Guingamp. Un doublé de la tête d'Eugénie Le Sommer, servie de la droite par Louisa Necib (2-0, 12ème), puis de la gauche de Laure Boulleau (3-0, 43ème), ne laissait guère de doute sur l'issue de l'opposition face aux joueuses de Susan Ronan.  



Cet avantage permettait à Bruno Bini de faire entrer en jeu Julie Morel pour sa première sélection en A. Six minutes après son entrée en jeu, la jeune Bretonne, déjà buteuse lors de la 1ère journée de D1 sur la pelouse du stade Fred-Aubert de Saint-Brieuc (Guingamp-PSG, 1-1), trompait la gardienne irlandaise sur une frappe pleine de culot légèrement contrée, après une talonnade de son ancienne coéquipière Eugénie Le Sommer (4-0, 86ème, voir le diaporama du match).



La milieu de terrain est ainsi devenue la 268ème joueuse de l'histoire des Bleues. Sa devancière, Julie Soyer, avait reçu quelques heures plus tôt, lors de la causerie d'avant-match, le diplôme indiquant son rang dans l'histoire des Bleues des mains de l'internationale Hélène Hillion-Guillemin.



A trois jours de la fin des éliminatoires, les choses se précisent. La France est déjà assurée de retrouver au sein du plateau final l'Allemagne, l'Italie, mais aussi la Finlande et la Suède, pays hôte. Tandis que la France jouera mercredi à Edimbourg, les derniers matches de poule départageront les équipes encore au coude à coude pour une qualification directe : Islande et Norvège (groupe 3), Pays-Bas et Angleterre (groupe 6), Autriche et Danemark (groupe 7). Le staff tricolore sera alors fixé sur les adversaires possibles dans le cadre du calendrier de préparation.

Les 12 qualifiés pour la phase finale seront connus le 25 octobre au terme des matches retour des barrages. Les Bleues auront alors débuté le programme qui les conduira à passer un troisième été consécutif en phase finale. Marilou Duringer, qui fut durant 25 ans chef de délégation des Bleues et qui de vient de mettre un point final à cette belle aventure, sera leur première supportrice. Au stade du Roudourou, la pionnière du football féminin en France, émue aux larmes, a été remerciée et félicitée après la qualification par l'ensemble de la délégation et le président Noël Le Graët. Un beau symbole.

Commentaires

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 E.S.O.F LA ROCHE/YON 10 4 3 1 0 0 12 2 0 10
2 STADE DE REIMS 10 4 3 1 0 0 17 3 0 14
3 U.S ORLÉANS LOIRET 10 4 3 1 0 0 18 4 0 14
4 STADE BRESTOIS 29 9 4 3 0 1 0 9 2 0 7
5 ISSY FOOT FEMININ 9 4 3 0 1 0 9 7 0 2
6 U.S SAINT-MALO 6 4 2 0 2 0 10 7 0 3
7 LE HAVRE A.C 5 4 1 2 1 0 5 2 0 3
8 ARRAS F.C.F 4 4 1 1 2 0 3 6 0 -3
9 SAINT DENIS R.C 3 4 1 0 3 0 4 17 0 -13
10 V.G.A SAINT-MAUR 2 4 0 2 2 0 2 8 0 -6
11 RENNES C.P.B BY 0 4 0 0 4 0 3 19 0 -16
12 ANGERS C.B.A.F 0 4 0 0 4 0 5 20 0 -15