Raçing-Club Saint-Denis : site officiel du club de foot de ST DENIS - footeo

L'Arbitrage

6 décembre 2012 - 12:32

Photo F.F.F.

jeudi 15 novembre 2012
18h00
Pierre Bougeois

  • Partager
.facebook { float:left; padding-left:15px; margin-top:0; margin-left:0; list-style-type:none; } .facebook .jaime { width:80px; float:left; }
  • Imprimer
  • Ajouter aux favoris
  • Texte plus petit
  • Texte plus grand
7ème tour Coupe de France

L'Outre-Mer au sifflet

Le 7ème tour de la Coupe de France, qui se déroulera ce week-end, exhalera un léger parfum d'Outre-Mer. A cette occasion, quatre arbitres fédéraux ultramarins, issus des Ligues de Mayotte, de Guadeloupe, de Polynésie et de La Réunion, exerceront leurs talents sur les terrains hexagonaux. Ils étaient présents ce jeudi au siège de la FFF.

Les quatre représentants de l'Outre-Mer ont profité de leur présence boulevard de Grenelle pour revoir, sous la férule de l'ancien arbitre F1 Stéphane Moulin, quelques points techniques et logistiques. "Le but de cette rencontre était de rappeler les consignes données par la DNA en début de saison, explique celui qui compte 163 matches de Ligue 1. Nous avons également revu certains aspects spécifiques d'un match de coupe, comme la séance de tirs au but. Ce ne sera pas un événement anodin pour eux, mais ils ne doivent pas céder à la pression pour autant. Ce sera avant tout une grande fête !"

"Prendre du plaisir"

Christophe Jombert (Guadeloupe), arbitre Fédéral depuis quatre ans, abonde : "J'officierai pour la première fois en métropole. C'est avec grand plaisir que je suis ici, j'ai hâte de vivre ce baptême. Je veux prendre du plaisir et ne pas décevoir. Cela demandera une adaptation particulière, mais je suis prêt et motivé." Une sérénité renforcée par la présence à ses côtés en tant qu'assistant de Xavier Tianen, un vieil ami originaire comme lui de Guadeloupe, qui officie au service de la Ligue de Picardie depuis quelques années.

Ces matches seront également l'occasion pour eux de recevoir de précieux conseils sur la gestion d'un match. Une perspective alléchante pour Steeve Dubec (Réunion), 25 ans, arbitre fédéral depuis 2 ans : "Nous aurons la chance d'être observés par des membres de la DNA. Nous profiterons de leurs remarques pour nous améliorer. Sur notre île, nous ne bénéficions pas véritablement d'un regard extérieur. Tout le monde se connaît. L'objectivité est peut-être un peu altérée. Ces critiques nous serviront de base de travail pour la suite."

"Important pour notre pratique"

Un travail qui leur bénéficiera, à eux mais également à l'arbitrage local. Un thème cher à Ali Inraki (Mayotte), F5 depuis 2003, qui fait de la transmission des connaissances une priorité. "Nous rencontrons ici des personnes qui nous donnent des idées, des supports pour progresser. Lorsque nous rentrerons, notre rôle sera d'expliquer et d'enseigner ce que nous on avons vu, particulièrement aux jeunes. C'est très important pour notre pratique."

Tout ceci participe à la réalisation d'un autre objectif de la DNA, rappelle Stéphane Moulin. "Le but est aussi de se rapprocher des arbitres ultramarins, de faire en sorte que chacun se sente appartenir à la même famille du football et de l'arbitrage." Afin d'être complet, l'échange est d'ailleurs à double sens. "Benoît Bastien est parti en Nouvelle Calédonie, Frank Schneider (Ligue 2) en Martinique et Stéphane Jochem en Guyane. C'est aussi une expérience d'aller arbitrer là-bas, au niveau de la pratique comme sur le plan humain."

Commentaires